Alimentation Postnatale, Allaitement

Lorsque vous allaitez votre bébé, vous n'avez pas besoin d'avoir une alimentation parfaite. Il est cependant important de choisir des aliments sains et que vous mangiez de façon équilibrée afin de réatblir vos réserves nutritionneles après l'accouchement et ainsi éviter un épuisement.

pendant la grossesse, comme par exemple les sushis, fromages non pasteurisés etc.

Pour produire du lait, votre corps a besoin de calories supplémentaires. Une partie de ces calories provient des réserves que vous avez accumulées pendant la grossesse. L’autre partie est fournie par votre alimentation. Ainsi, pour produire du lait en quantité suffisante, le plus important est de manger à votre faim.

Lorsque vous respectez votre appétit, il est possible que vous perdiez du poids graduellement pendant les 6 mois suivant l'accouchement. Par la suite, votre poid se stabilisera.

Voici quelques conseils utiles pour vous guider dans votre alimentation :

Pour être sûre de manger tous les éléments nutritifs essentiels à votre santé et à celle de votre bébé, consultez notre Guide alimentaire postnatale.

Attention, les régimes ne sont pas recommandés pendant l’allaitement. Bien que votre envie de retrouver la forme soit présente. Préférez plutôt l'un des cours recommandés de remise en forme postnatale et laissez faire naturelement le reste.

En plus de vos trois repas quotidiens, prenez quelques collations saines et nutritives, par exemple fruits, légumes, muffins, pain à grains entiers, fromage, yogourt.

Si vous vous nourrissez bien, il n’est pas nécessaire que vous preniez des suppléments de vitamines et de minéraux. Cependant, si vous êtes végétarienne et ne consommez aucun produit d’origine animale, il est recommandé que vous preniez un supplément de vitamine B12. En effet, une carence de certaines vitamines pourrait entraîner une baisse du niveau de ces vitamines dans votre lait et votre enfant en a besoin.

Écoutez votre soif. Si votre urine est foncée, cela peut être un signe que vous ne consommez pas assez d’eau. Sachez toutefois que boire une grande quantité de liquide n’augmentera pas la quantité de lait que vous produisez. De plus, la croyance selon laquelle il faut boire du lait pour produire du lait est fausse ;-).

Vitamine D

Certains spécialistes de monbebemavie.ch recommandent de donner un supplément de vitamine D aux bébés allaités jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 1 an. La dose recommandée est de 400 UI par jour. Attention cependant au surdosage si vous utilisez de la vitamine D liquide.

Réaction de votre bébé à votre lait

On a longtemps cru que certains aliments, comme le chou, les oignons ou les mets épicés, posaient un problème aux bébés. On sait aujourd’hui que ceux-ci s’y adaptent pourtant très bien. En fait, il est plutôt rare qu’un bébé réagisse à un aliment que sa mère a mangé.

Dans la première année, on estime que seulement 5 % des bébés allaités vont avoir une telle réaction, l’aliment responsable étant le lait de vache dans la majorité des cas. Les autres aliments pouvant aussi causer des réactions sont les oeufs, les arachides, les noix, le blé, le soya et le poisson.

Si votre enfant semble réagir à un aliment que vous mangez, il est suggéré de renoncer à cet aliment pendant un certain temps et de surveiller la réaction de votre bébé. La plupart du temps, les symptômes disparaîtront généralement en 24 à 48 heures. Toutefois, s’il s’agit d’un aliment que vous consommez régulièrement, par exemple les produits laitiers, cela peut prendre de deux à trois semaines pour que toute trace ait disparu de votre métabolisme.

Aliments de produits à éviter ou consommer avec prudence

L’alcool passe dans le lait et chaque verre d’alcool prend de deux à trois heures à être éliminé du lait maternel. Le temps d’élimination varie en fonction de votre poids

Des abus réguliers d’alcool peuvent ralentir la prise de poids du bébé et nuire à son développement. L’alcool consommé en grande quantité peut également inhiber le réflexe d’éjection chez certaines mères.

Évitez de fumer la cigarette ou allaitez immédiatement avant de fumer, car la nicotine passe dans le lait maternel en plus de nuire à sa production. La nicotine en quantité peut avoir des conséquences sur la santé de votre enfant. Votre bébé peut devenir irritable, pleurer et faire de l’insomnie en raison de la nicotine. De plus, évitez de fumer en présence de votre bébé. Si vous souhaitez utiliser des timbres ou de la gomme de nicotine pour arrêter de fumer, consultez votre médecin certains traitements sont remboursés par nos complémentaires. Demandez conseil à votre spécialiste monbebemavie.ch

 meilleure assurance prenatale

Comparatif | Devis gratuit


Les spécialistes de monbebemavie.ch ont analysé la meilleure offres d’assurance prénatale des 9 plus grandes compagnies d’assurances maladie Suisse et vous les présentent de façon personnalisée.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Recevez gratuitement notre guide complet sur la prénatale